Trente ans après

Il y a trente ans, Lyon se peuplait de survivants, de journalistes et de curieux. On replongeait, soudain, avec force, dans la sombre période de l’Occupation allemande en France.

Il y a trente ans, un petit homme à l’allure de vieillard fluet et inoffensif (si seulement !) comparaissait face à une nuée d’avocats, face aux juges en robes rouges, face à une foule grave et silencieuse, face aux caméras du monde entier.

Il y a trente ans, Klaus Barbie, criminel nazi tristement célèbre, était jugé en France. Après deux mois de procès, il fut condamné, dans la nuit du 3 au 4 juillet 1987 à la prison à perpétuité, reconnu coupable de « crime contre l’humanité ». Lire la suite